Place

Des villes aux arts ancestraux

Dans des médinas de Fès et de Meknès le temps semble parfois s'être arrêté. Pourtant, derrière ces hauts murs, une foule d'artisans s'affairent à la confection et au renouvellement de productions authentiques et modernes à la fois.

Pénétrez dans la médina de Fès. Au détour des ruelles, vous rencontrerez médersas, riads, caravansérail reconverti en musée et mosquées. Rejoignez le marché d'El Henna, où les cosmétiques naturels sont à l'honneur : les blocs de savon noir côtoient les flacons d'eau de rose, les écrins de khôl. Quant aux ébénistes, ils se rassemblent dans le quartier Nejarrine : ils y travaillent le bois, le découpent et l'ouvragent avec finesse. Mais dans la ville impériale, l'art le plus emblématique, c'est celui de la poterie. C'est ici que vous trouvez le célèbre "bleu de Fès", une céramique émaillée par d'habiles artisans. Leurs mains d'or confectionnent de merveilleux bibelots qui font de bien jolis souvenirs ainsi que de pratiques ustensiles.

Meknès n'est pas en reste. Sa médina et la place El-Hedime comptent des échoppes en tous genres. L'art du damasquinage est visible sur les vases, assiettes, bracelets et autres objets finement décorés. La broderie et la tannerie sont également maîtrisées par ces artisans de père en fils.

L'arrière-pays de Meknès est exceptionnellement riche: vignes, vergers et oliveraies poussent sur sa terre fertile.

Dans ces deux villes impériales et leurs régions, les occasions de se munir d'objets traditionnels et du terroir ne manquent pas! 

Association Régionale des Maisons d'Hôtes de Fès et sa région.