Place

Kadim Al-Sahir

kadim.jpg

Son nom complet est Kadhem Jabbar Ibrahim Assamaraii كاظم جبار ابراهيم السامرائي est né dans une famille pauvre de Mossoul comptant 7 enfants dont cinq garçons; Abbas, Hassan, Houssain, Ali, Mohammed, Salim et Ibrahim et deux filles; Amira et Fatima. Sa famille déménagea vers Bagdad pour des raisons de travail du père.

Son parcours artistique démarre en 1989 avec la sortie de ladghat al Hayya (لدغة الحية) et ne prit son essor qu'à partir de 1995avec la chanson de Ha Habibi (ها حبيبي ) qui reçut le prix de la meilleure chanson arabe pendant la première édition du festival duCaire de la chanson arabe en Égypte. Kadhem a vendu 30 millions d'albums et vit depuis quelques années au Canada avec sa famille.

Il a reçu depuis 1995 plusieurs prix dans divers festivals dans des pays arabes et d'instances internationales dont le prix de l'Unicefpour sa chanson Dalaâ (دلع) de son album Qissat habibayne (قصة حـبـيـــبــيــن) En juin 2005, après avoir participé au Festival de Fès des musiques sacrées du monde avec deux nouvelles créations; la première patriotique Ne souffre point, Baghdad بـغـداد لا تـتـألّـمـي rappelant la guerre en Irak et la seconde plus en phase avec l'esprit du festival, intitulée ( رأيــت ربـّي بعــين قـلـبـيJ'ai vu mon Dieu avec les pupilles de mon cœur basé sur le genre poétique arabe du Hallaj. La même année, il s'est vu offrir la clé de la ville marocaine de Fès et devient le deuxième artiste à recevoir cet honneur après le virtuose syrien Sabah Fakhri.

Le 14 mars 2006, le Kaiser de la chanson arabe comme l'avait surnommé un jour le défunt Nizar Qabbani, organise un concert àLondres dans la fameuse salle Royal Albert Hall dont tous les gains ont été versés en faveur des enfants orphelins dans les pays arabes et plus spécialement en Irak et en Palestine. Il a reçu une lettre de congratulations et de remerciements de la part du prince Charles de Galles et de son épouse Camilla Parker Bowles à l'issue de ce concert.