Place

Le terroir et l'artisanat du Nord Maroc

Tanger et Tétouan ont des allures de musée : dans leurs rues, les trésors de l'histoire s'accumulent, partout, des monuments se dressent qui évoquent les gloires du passé. Pourtant, rien n'y semble pétrifié, drapé dans une grandeur révolue. Ces deux villes sont actives, pleines de vie : les clameurs des souks y résonnent, tout comme le battement des outils des artisans à l'ouvrage.

Deux marchés font la réputation de Tanger : le grand Socco et le petit. Dans les rues animées de la médina, les négociants s'activent : ici, c'est un primeur : citrons, olives, figues, toutes les couleurs du soleil s'affichent sur son étal ; plus loin, un passementier vous propose ses produits tandis qu'un tanneur bat des peaux et affine ses cuirs. Faites une pause un instant, rejoignez le petit Socco et attablez-vous à la terrasse d'un de ces cafés prisés des plus grands artistes.

À Tétouan, les artisans de la médina travaillent à la confection de somptueux zelliges, des chefs-d'œuvre d'émaillerie qui font la renommée de la ville. À la céramique, d'autres artistes préfèrent le bois dont ils peignent des panneaux avec virtuosité. Hors la ville, c'est tout un arrière-pays qui nourrit la gastronomie locale : les oliviers et les figuiers poussent par centaines tandis que des femmes confectionnent le fameux Jben, un fromage blanc enroulé de feuilles de palmier, qu'elles mènent jusqu'à la ville et que vous découvrez dans les souks.

Des terres fertiles, des souks animés et un artisanat authentique et sans cesse revisité, voilà pour les charmes de Tanger et de Tétouan !