Place

Tétouan : la Méditerranée pour horizon

Des murs de chaux, une allure de colombe : Tétouan vous accueille dans ses ruelles que métissent un mélange subtil de cultures.

La ville a comme des airs d'Andalousie : derrière les murs de la médina, c'est dans l'une des plus belles et des plus actives du Maroc, aujourd'hui classée au patrimoine mondial de l'Unesco, que vous vous promenez au gré d'allées bordées de maisons vertes et blanche qui évoquent Séville ou Grenade. Devant les portes, sur les places, des artisans travaillent à leur ouvrage : là, c'est un peintre sur bois ; plus loin à Guersa El Kébira, des ce sont les brodeuses, les "Jebliates, qui vendent leurs mendils, des pièces de tissus bariolées de rouge, de bleu ou de blanc. Et puis il y a le Mellah, le quartier juif de la médina dans lequel les bijouteries se succèdent et dont l'artère principale conduit jusqu'au Palais Royal, expression de l'art hispano-mauresque.

Quittant la vieille ville, vous découvrez une toute autre architecture. Quelques temps sous protectorat hispanique, Tétouan multiplie les monuments de style européen : l'ancien casino espagnol, l'église Notre Dame de la Victoire, ou bien encore la Bibliothèque Générale sont autant de constructions qui confèrent à la ville son cachet si particulier.

Des festivals témoignent enfin de cette effervescence : celui du cinéma méditerranéen, celui de la bande dessinée ou celui, consacré aux voix de femmes.

Découvrir Tétouan, c'est découvrir une ville chargée d'histoire, une ville de rencontres qui, tout en étant ouverte aux influences extérieures, conserve toute son authenticité.