Place

Maroc : Blog voyage

Tanger a accueilli du 20 au 23 septembre le festival Tangazz en hommage aux légendes du jazz (Coltrane, Nate Cole…), rendus par des formations contemporaines telles que le groupe new-yorkais Circular Time, Swing Ambassadors, bluesman Cisco et l’auteur-compositeur canadien Ori Dagan et bien d’autre…

La 19ème édition du festival TANJAzz s’exposait sous le thème : «Le jazz dans tous ses états» avec une présentation de 22 formations, pour environ 45 concerts, sets et autres performances.

Cet attachement aux classiques s’est traduit par des interprétations audacieuses du répertoire néo-orléanais grâce au talentueux Matthieu Boré à travers « Mardi Gras songs ».

Des percussions donnaient une ambiance hors pair lors de cet évènement grâce à l'énergie débordante des joueurs de tambours Slatucada originaire de Salé.

Le jazz transgressif de nature s’est dévoilé sous les atours éternellement novateurs des valeurs sûres Cisco Herzaft & Micflow faisant vibrer la scène au rythme du blues électro.

Sans oublier le trio de Majid Bekkas, créateur de «l’African Gnaoua Blues» avec son Oud, Guembri et Kalimb a pu créer une ambiance très festive à l’Auditorium du Palais des Institutions Italiennes, mêlant jazz aux sonorités orientales et africaines. ​En trio avec Simo El Babarti, au sax ténor et soprano, et Amine Bliha aux percussions, il a séduit le public de la 19e édition du Tanjazz.

Ce dernier était en compagnie de Simo El Babarti et Amine Bliha, le trio était au complet et a mis le feu au Palais des Institutions Italiennes.

Au programme également, le groupe NoJazz qui a donné un bonheur de fondre le son Soul & Funky dans un registre électro jazz hip hop débridé, tandis que The Flying Rabbi descend de son tapis volant pour faire redécouvrir l’art de la transe balkanique plus connue sous le nom de style Klezmer.

Enfin, la ville du détroit grâce à son festival, a mis en lumière des compositions originales de plusieurs artistes internationaux pratiquant leur(s) jazz en toute liberté, tels que les belles autrichiennes Kitsch & Glory, le lumineux duo français Airelle Besson & Vincent Segal, la sublime espagnole Mariola Membrives et son trio et l’indispensable bel Italien Stefano Bollani, au bonheur des amoureux du jazz.