Sécurité sanitaire : tout savoir sur le label "Welcome Safely"


Les trésors archéologiques du Maroc

Vestiges

Le Maroc est riche d'une longue histoire. Les traces sont nombreuses, témoignant des grandeurs du passé, qu’elles soient pré romaines et romaines, phéniciennes, antiques ou encore préhistoriques, allant même jusqu'à des traces de dinosaures ou encore rupestres. Partout, elles attestent de la richesse patrimoniale du pays et vous promettent un bien enrichissant séjour.

Volubilis, la cité romaine

Située près de Moulay Idriss Zerhoun, Volubilis est un site archéologique qui appartient au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Considérée comme principales ruines romaines de l’Afrique, Volubilis témoigne des multiples influences culturelles au Maroc. On y trouve des traces de plusieurs civilisations qui s’y sont succédé.

Fondée au IIIe siècle avant J.C., c’était la capitale de la Mauritanie qui a été occupée par la suite par les Romains avec un total de 20 000 habitants.

Le site archéologique Volubilis demeure une merveille pour les passionnées d’architecture ancienne, de l'histoire des civilisations et des ruines antiques. Plusieurs d’entre elles sont à couper le souffle : des mosaïques, des colonnes sculptées, des pressoirs à huile et de divers édifices.

Volubilis

Lixus, jardin des pommes d’or d’Hercule

À 7 km de la ville Larache, sur la route Rabat-Tanger, se niche Lixus. C’est une ville antique qui regorge de vestiges illustrant quelques aspects des civilisations anciennes : les Carthaginois, les Romains et les musulmans s’y sont réfugié.

On y trouve des ruines d’ateliers qui servaient de salaisons et de pêches, celles d’une ancienne cathédrale, un amphithéâtre et une mosaïque représentant Neptune, qui est le dieu des eaux vives et des sources.

Selon la mythologie grecque, la cité est le cadre d’un des 12 travaux d’Hercule, qui consiste à cueillir des pommes d’or dans le jardin des Hespérides.

Lixus

La nécropole de Chellah, un creuset des dynasties

La ville de Rabat offre un des plus beaux sites touristiques de la ville qui est la nécropole Mérinide de Chellah, située à 2 km de son centre. Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2012, plusieurs visiteurs s’y rendent pour découvrir cette ville bâtie sur les ruines de l’ancienne cité romaine de Sala-Colonia.

Colonisée par une végétation florissante et des cigognes qui y ont fait un foyer, on y retrouve plusieurs ruines intéressantes : des ruines de la Zaouïa, d’un minaret, des tombeaux, des allées en fleurs et d’un grand bassin. La nécropole mérinide accueille aussi de nombreux événements tels que le festival de Jazz.

La nécropole de Chellah