Place

Maroc : Blog voyage

La Tbourida, dérivée de Baroud qui signifie « poudre à canon », est un art équestre ancien, datant du 15ème siècle. C’est une représentation équestre qui simule une succession de parades militaires, reconstituées selon les conventions et rituels arabo-amazighs ancestraux.

Chaque parade de Tbourida est effectuée par une troupe, appelée « Sorba », constituée d’un nombre impair de cavaliers et de chevaux (de 15 à 25), alignés et au milieu desquels se place le chef de la tribu, le « Mokaddem », avec sa monture. 

De génération en génération, la Tbourida conserve une forte dimension spirituelle, notamment du fait qu’elle met le cheval , animal sacré de l’islam, au centre d’un spectacle haletant et impressionnant.

La Tbourida éblouit le grand public marocain et international. Elle est associée aux festivités : moussems, fêtes agricoles et nombreuses fêtes nationales et familiales. Les internationaux la dénomment souvent « Fantasia », appellation d’origine latine, signifiant divertissement.

Source : sorec